Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 août 2017 6 19 /08 /août /2017 07:22
Ce qu'il faudra retenir

A la moindre connexion pour lire tes mails, consulter l'étymologie d'un mot ou vérifier la date d'une insurrection, d'un roman de Nabokov ou d'une catastrophe cosmique, cette avalanche de nyouzes dont tu sens bien que, si tu n'étais pas aussi réfractaire que possible aux passions de ton temps, la lecture devrait influer pour toujours sur le déroulement de tes incompréhensibles journées.

Repost 0
17 août 2017 4 17 /08 /août /2017 10:13
Disparus

D’une certaine manière, le monde n’a jamais été aussi abandonné par l’homme qui devient de moins en moins curieux des lieux qui, du fait de leur « inutilité », lui échappent. Une guérilla spirituelle d’un genre nouveau pourrait s’appuyer sur ces lieux méprisés, ignorés, disparus.

Sprezzatura N°1, hiver 2009

Repost 0
16 août 2017 3 16 /08 /août /2017 06:54
Repost 0
13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 09:33

"Alors la Très brève, t'as fini?

- J'ai fini de réécrire la première partie. Un mois de boulot, en gros.

- Y a combien de parties?

- Deux parties.

- La première partie fait combien de pages?

- L'unité de mesure n'est pas la page, mais le chapitre, un genre de respiration si tu veux. J'essaie d'écrire d'un seul jet. Comme c'est plutôt une réécriture qu'une écriture ce n'est pas vraiment un essai en fait, on peut dire que ça marche à tous les coups. Fin de mon point de vue, comme d'habitude. En gros je me lève un matin, en général très tôt, parfois même si je me suis couché très tard, je suis d'humeur, je m'assieds avec le manuscrit papier à gauche, une tasse de café et du tabac à droite, j'expédie mes tartines grillées à la confiture d'oranges et mon jus d'orange en regardant déjà les pages écrites il y a 15 ans et zou, une, deux, trois ou huit heures plus tard, c'est fini. Pas de pause, sauf si on appelle pause un peu d'épée chinoise dans le jardin, grimper sur un cèdre, écouter un morceau de Coltrane, souhaiter un bon anniversaire à quelqu'un sur internet ou se faire une omelette au fromage. Et il y a 30 chapitres dans la première partie, et il y en aura 34 dans la deuxième.

- Ce qui fait 64, comme d'habitude.

- Voilà. 64 omelettes au fromage. (Rires.)

- Est-ce que ça n'aurait pas un rapport avec le Yi King, le Livre des Transformations?

- Oui, puisque les titres des chapitres de la Très brève sont carrément les mêmes que celles de la célèbre traduction par Paul-Louis-Félix Philastre. Dans Satan pour la Planète il y avait aussi 64 chapitres, du moins en théorie. Et pour les mêmes raisons, car au fond, comme tous les écrivains des bas-fonds, j'écris toujours la même chose à deux, quatre ou seize ans d'intervalle.

- J'aime bien le couple Tom et Laura, même si j'ai encore du mal à cerner la vérité de leur relation... Non?

- Euh, oui... C'est toute la question. Enfin je crois. Disons que c'est une question possible.

- Quelle question?

- Normalement c'est toi qui définis les questions auxquelles je réponds par des questions. (Rires.) Quelle est la relation entre Tom et Laura... Oui, bien sûr. Mais il y en a plein d'autres. Ne serait-ce que: quelle est la non-relation entre Tom et Laura? C'est peut-être intéressant de se demander ce qu'on a en commun avec quelqu'un, mais aussi tout ce qu'on n'a pas en commun. Je ne sais pas. Ou de réaliser au moins qu'il n'y a des choses qui ne sont pas en commun. Même si ces choses peuvent nous intéresser ou au contraire nous effrayer, même si on a peut-être selon les histoires de chacune et chacun, intérêt à les découvrir ou à ne pas les découvrir. Voilà je crois que j'ai énoncé tous les cas de figure à la con possibles. (Rires.)

- Tom et Laura sont-ils en un sens les deux faces d'un même personnage, symbolique?

- Non. Tom et Laura sont deux êtres de papier distincts, inspirés d'une dizaine d'êtres de chair distincts.

- Tom est quand même assez proche de toi, non? Alors si la question n'est pas indiscrète, de qui Laura est-elle proche, et est-ce que d'une manière générale tu introduis beaucoup de ta propre vie dans tes fictions?

- J'introduis surtout beaucoup de mes propres fictions dans ma vie, mais il ne faut pas trop s'inquiéter, il paraît que c'est incurable. (Rires.) Donc oui, la question est indiscrète et surtout en retard, un peu comme si tu étais une étoile et que ta question à la manière de la lumière d'une étoile ne me parvenait que très longtemps après qu'elle a cessé d'émettre, et très longtemps avant que la moindre réponse de ma part ne puisse te parvenir en retour. En un sens le fait de réécrire ce manuscrit écrit il y a seize ans est une expérience de ce genre. Donc pour Laura et Tom le but était  à l'époque, dans la Très brève, d'écrire des dialogues imaginaires avec l'interlocutrice la plus redoutable que je pouvais imaginer, et donc évidemment la plus attirante, le contraire de l'ennui quoi.

- Est-ce qu'on ne finit pas toujours par s'ennuyer avec quelqu'un?

- Il y a des gens avec qui on finit toujours par s'ennuyer. Mais en général on s'ennuie déjà à la deuxième minute. Pas toujours. Il y a des gens géniaux, ils vivent un peu dans leur monde, comme moi, et on finit par s'ennuyer avec. Et il y a des gens avec qui je ne m'ennuie jamais, sauf quand j'ai envie de me jeter sur mon manuscrit et que je deviens insupportable.

- L'amour dure combien de temps?

- Je vais essayer de répondre comme si je n'avais rien compris. (Rires.) Mais je ne crois pas aux écrivains qui gagnent de l'argent en écrivant que l'amour dure 3 ans, 3 jours, 3 heures ou 30 ans. D'où mes échecs amoureux à répétition. (Rires.) Mais ces derniers temps je progresse. Enfin ça progresse. Enfin... (Rires.) Je veux dire que nous progressons, quelqu'un et moi. Enfin c'est l'impression que ça donne vue d'ici.

- Il y a de l'amour heureux?

- Bien sûr.

- Il se trouve comment?

- Il vous tombe dessus, ou vous lui tombez dessus, ou les deux. Enfin je crois.

- Merci pour toutes ces informations.

- Merci pour toutes ces questions. T'aurais pas du papier à cigarettes?"

Repost 0
12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 10:26

"Même s'il n'y a rien à atteindre en publiant, c'est de leur montrer que nous les avons démasqués."

Franz Kafka

Repost 0
29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 13:49
Repost 0
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 21:05
Repost 0
2 janvier 2016 6 02 /01 /janvier /2016 12:17
Repost 0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 08:22

SPRZ6cover-copie-1.jpg

 

Nous sommes

heureux

 

de vous annoncer la parution

du numéro 6

de la revue Sprezzatura.


Un stand sera tenu par des membres de Sprezzatura au

24e Salon de la revue

les 10, 11, 12 octobre 2014
le vendredi 10 de 20h00 à 22h00,
samedi 11 de 10h00 à 20h00
et dimanche de 10h00 à 19h30.

Espace d'animation des Blancs Manteaux
48, rue Vieille-du-Temple
75004 Paris

 

Possibilités de commande de la revue sur le site

http://revue.sprezzatura.free.fr

 

  Liste des librairies:

 

Librairie La Mémoire du monde – 36, rue Carnot – Avignon,
Librairie de la rue en pente – 29 rue Poissonnerie – Bayonne,
Librairie Les Sandales d’Empédocle – 95, Grande Rue – Besançon,
Librairie Mollat – 15, rue Vital-Carles – Bordeaux,
Librairie La Machine à lire – 8, place du Parlement – Bordeaux,
Librairie Olympique – 23, rue Rode – Bordeaux,
Librairie Dialogues – square Monseigneur Roull – Brest,
Librairie Tropismes – 11, galerie des Princes – Bruxelles,
Librairie Filigranes – 39-40, avenue des Arts – Bruxelles,
Librairie L’Herbe entre les dalles – 15, av. Rostov sur le Don – Le Mans,
Librairie L’Odeur du temps – 35, rue Pavillon – Marseille,
Librairie Prado Paradis – 19, avenue de Mazargues – Marseille,
Librairie Sauramps – Le triangle – Montpellier,
Librairie Vent d’Ouest – 5, place du bon pasteur – Nantes,
Librairie Compagnie – 58, rue des Ecoles – Paris (5e),
Tschann libraire – 125, bd Montparnasse – Paris (6e),
Librairie La Hune – 18, rue de l’Abbaye – Paris (6e),
Librairie L’Écume des pages – 174, bd Saint-Germain – Paris (6e),
Librairie Lady Long Solo – 38, rue Keller – Paris (11e),
Librairie Le Divan – 203, rue de la Convention – Paris (15e),
Librairie L’Atelier – 2 bis, rue du Jourdain – Paris (20e),
Librairie Kléber – 1, rue des Francs Bourgeois – Strasbourg,
Librairie Georges – 300, cours de la Libération – Talence,
Librairie Ombres blanches
– 48 et 50 rue Gambetta – Toulouse,
etc.

Repost 0
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 14:29

 


http://www.vivamexicofilm.com/ 

Repost 0