Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 09:30

IMG_20140520_195005-1-.jpg

 

 

Après des années de vadrouille à l’étranger et dans les villes pourries de haine stagnante tu te retrouves dans le désert des bois de ton adolescence, les jours de pluie tu es absolument sûr de n’y croiser personne, et même quand il ne pleut pas une goutte mais Météo France avait dit qu’il pleuvrait, tout est à toi et à la reine que tu aimes, que tu couches dans les feuilles et qui te caresse les cheveux en racontant des histoires à veiller allongés. Et vous veillez allongés pendant huit heures, et les oiseaux rassurés et les arbres-remparts sont vos seuls témoins. Et le soir quand vous dévalez les pentes main dans la main c’est comme si vous aviez sauvé un petit bout de bout du monde des hommes, et peut-être bien qu’il le mérite tout de même, ce fameux monde des hommes, peut-être bien qu'il y aura toujours quelque part des bois déserts et des oiseaux rassurés et des arbres-remparts.  

Partager cet article

Repost 0
Published by riverrun - dans Carnets!
commenter cet article

commentaires