Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 18:24

http://afe.easia.columbia.edu/china/geog/HuangHeRapids.gif

le Fleuve jaune en 2009

 

 

 

Encore un coup de pédagogie !

 

Un spectre hante le monde : le spectre du communisme écologique. Toutes les puissances de l’économie mondialisée se sont unies en une Sainte-Alliance pour traquer ce spectre : les marchés financiers et les « partis de gouvernement », Obama et Poutine, la science-à-fric et Manuel Valls. Ce qui se joue ces mois-ci sur l’un des derniers promontoires de cette péninsule asiatique qu’on appelle l’Europe, à Notre-Dame des Landes, se joue aussi à une tout autre échelle dans les vallées de Chine où l’on rase tout pour relier la Rivière des Perles au Fleuve jaune à sec, dans les forêts d’Amazonie ravagées par les « puissances émergentes », dans l’Afrique retournée par les chercheurs de coltan. Tous peuvent le voir, sauf les myopes élus pour quatre ou cinq ans et leurs clubs de groupies hystériques : les « partis ».

 

Faisons le bilan des pertes locales : l’opération « César » a dégénéré. Victimes collatérales : le président Hollande, le premier ministre Ayrault, le ministre de l’Intérieur Valls, l’ex-préfet Hagelsteen, l’entreprise Vinci, sans oublier le parti « Europe Ecologie Les Verts » ou BFM TV.

 

Hollande : le changement, c’est plus tard, quand ça ira mieux. Mais comme ça n’ira jamais mieux…

 

Ayrault : pédagogue et concertateur toujours sérieux, attitude exemplaire, respecte ses camarades et les procédures, régulier dans l’erreur.

 

Valls en quelques bourdes : « ultragauche », « kyste durable », « il n’y a jamais de conditions au dialogue ». Bref : la gauche « white », la gauche « blancos » et la flicaille d’Evry au pouvoir. « Quelle image de notre ville… »

 

L’ex-préfet de Loire Atlantique Hagelsteen devenu conseiller du président de Vinci : sa tête sur le Who’s Who le dit bien : « Ben quoi, moi aussi j’ai le droit au conflit d’intérêt. »

 

L’entreprise Vinci, « présente dans plus de 100 pays » : « Nous recrutons les fonctionnaires qui nous ont décroché des contrats. Et alors ? Nous bétonnons partout sur la planète les terres où des paysans de tous âges démontrent qu’on peut vivre au XXIème siècle sans l’aide de l’Etat, ni de Monsanto, ni les emplois de la mafia du BTP. Et alors ? Nous démontrons que la privatisation des moyens de transports est l’une des plus efficaces manières de racketter les administrés de la moitié du globe. Et alors ? »

 

Duflot & Canfin : « On reste au gouvernement. De toute façon, Notre-Dame des Landes c’est dans l’hémisphère sud. »

 

BFM TV : « On filme pour la DCRI, et alors ? »

 

La bonne nouvelle du dimanche 27 : « On a détruit vos maisons, on a gazé vos champs, on a cogné vos copines, on a coupé vos arbres, on a filmé vos visages et vous n’êtes toujours pas contents, vous rameutez du monde de toute l’Europe et du Maghreb par internet ? Très bien, on va vous remettre encore un coup de pédagogie ! »

 

Messieurs-dames des « partis de gouvernement » et du « partenariat public-privé » mondialisé : la pédagogie, c’est pour les enfants. Le communisme écologique, c’est pour les adultes.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires