Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 08:44

http://c300221.r21.cf1.rackcdn.com/ernest-hemingway-passport-photo-1923-1367417670_b.jpg

 

 

« Maintenant, si l’un de ces messieurs a besoin de ses vingt-cinq cents pour un repas ou un lit… »

Le camelot se trouvait dans une ruelle en face de Osgoode Hall, Toronto. Devant lui il avait une caisse de savon contenant quelques enveloppes avec de la monnaie étrangère.

Devant la caisse à savon il y avait un attroupement de chômeurs piétinant dans la boue, et écoutant le beau parleur, les yeux éteints.

« Comme je le disais », reprit le camelot en humectant ses lèvres sous sa moustache grise, « si un gentleman a un besoin immédiat de sa pièce de vingt-cinq cents, je n’en veux pas. Mais s’il est prêt à faire un investissement, je lui offre la chance de s’enrichir pour la vie.

« Vingt-cinq cents seulement, messieurs. Seulement une pièce de vingt-cinq cents canadiens ; et la Russie est appelée à retrouver son équilibre. Vingt-cinq cents pour ce billet de deux cent cinquante mille roubles soviétiques. Qui va l’acheter ? »

Personne ne parut sur le point d’acheter. Mais ils l’écoutaient tous très gravement.

Il s’agissait du rouble russe, de la couronne autrichienne et du mark allemand, valant moins que le papier sur lequel ils étaient imprimés, qui livraient une dernière bataille dans un quartier de Toronto.

« En temps normal, ce billet que je tiens vaut environ cent vingt-cinq mille dollars. Supposez que le rouble atteigne seulement de nouveau un cent. Vous aurez vingt-cinq mille dollars. Vous pourrez entrer dans une banque et obtenir deux mille cinq cents dollars avec ce seul billet. »

Les yeux d’un homme s’allumèrent et il passa sa langue sur ses lèvres.

Le camelot prit le petit morceau de papier rose sans valeur et l’examina tendrement.

« Et la Russie retrouve son équilibre, messieurs. Chaque jour sa monnaie prend davantage de valeur. Ne laissez personne vous raconter que la Russie ne retrouvera pas son équilibre. Une fois qu’un pays est devenu une république, il le reste, messieurs. Voyez la France. C’est une république depuis longtemps. »

Toronto Star Weekly, 8 décembre 1923

Ernest Hemingway

Partager cet article

Repost 0
Published by riverrun - dans Citations
commenter cet article

commentaires