Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 10:54

28. Ce qui est grand traverse

55.1°E Insat 2DT 030416 53.0°E Gorizont (incl. 4.1°) 011001

Ils sont tous alignés assis dans le hall. Stephen et Book au centre, Laura très loin trop belle, à droite, un brin d’herbe folle aux lèvres sages.

Le docteur, bien en face, est entouré de toute l’équipe saignante.

« Où a disparu cette arme ?! » hurle le docteur d’un air patient.

Silence au poulailler.

« Ecoutez-moi bien. Si vous ne me dites pas où est cette arme dans les cinq minutes, il n’y aura plus de visites !

- Moi j’aime pas les visites.

- Taisez-vous, Laura.

- Mais c’est vrai c’est tout le temps pour les autres. Moi j’aimerais bien qu’un chevalier errant vienne me dire bonjour j’ai entendu parler de toi j’ai vu ce que tu fais et je suis venu t’emmener si tu le souhaites pour mettre à bas les structures exist…

- Laura, restez en dehors de ça.

- Je suis, en dehors de ça.

- C’est bien ce que je dis. Restez en dehors de ça. Cinq minutes ! »

Le temps passe, pas pressé. On entend le fantôme de Maurice jouer les chevaliers errants les comédiens les troubadours.

« Nous allons organiser une fouille sys té ma tique de l’étage. Une enquête sera menée. Nous saurons tout. Vos chambres n’auront plus de secret pour nous. Nous saurons tout. Nous saurons d’où est venue cette arme. Nous saurons qui l’a introduite dans l’établissement. Nous saurons à qui cette personne l’a fait parvenir. Nous saurons où cette arme est cachée. Nous saurons qui l’a cachée. Nous saurons avec la complicité de qui. Nous saurons dans quel but. Nous confierons la suite de l’affaire à la… à la police et les coupables seront punis par loi.

Stephen s’agite sur sa chaise.

« Stephen vous avez quelque chose à nous révéler ?

- Est-ce que nous saurons pourquoi nous sommes là ?

- Vous êtes là parce votre place est ici.

- Non mais je veux dire on ne sait pas pourquoi l’être humain est ici.

- N’essayez pas de noyer le poisson, Stephen. L’heure tourne. Où est cette arme ? Voulez-vous vraiment avoir à faire à loi ?

- A la loi ? » se risque Loïc.

« Où est cette arme ?! »

Stephen essaie de se rattraper. Tom trouve qu’il fait une drôle de tête et se demande s’il va craquer.

« Ok, Monsieur le Docteur. Mis à part votre respect c’était pas une arme, même selon l’oie.

- Très intéressant, Stephen. Les deux infirmiers qui sont intervenus et que certains d’entre vous ont sauvagement agressés ont vu cette arme pendant quelques instants et l’ont clairement identifiée comme un calibre .45. Cette arme peut arracher la tête de quelqu’un. Mais vous affirmez que cette arme n’en était pas une ?

- Comment ils savent reconnaître un .45 vos infirmiers ? Ils ont fait l’Armée ?

- Vous affirmez que cette arme n’en était pas une, Stephen ?

- Tout à fait oui, Monsieur le Docteur.

- Et c’était quoi, selon vous ?

- Un briquet, Monsieur le Gentil Docteur.

- Un briquet en forme de pistolet automatique ?

- C’est exactement ça, Monsieur le Docteur », confirme Stephen soulagé par les capacités d’analyse du docteur. « Vraiment, on ne peut rien vous cacher à vous alors.

- C’est bien vous qui teniez ce… briquet à la main lorsque les infirmiers sont intervenus, Stephen ?

- Oui, Monsieur le Docteur. Il faut bien l’avouer, Monsieur le Docteur.

- Et qu’aviez-vous l’intention de faire avec ce briquet en chambre 209 à 6h30 du matin, Stephen ?

- J’étais venu menacer Book, Monsieur le Docteur.

- Avec un briquet ?

- C’est tout à fait ça, Monsieur le Docteur.

- Ça ne tient pas une seule seconde comme explication.

- Taisez-vous, Laura. Et pourquoi étiez-vous venu menacer Book, Stephen ?

- J’ai pas le droit de vous dire, mais ça à un rapport avec la religion. Vous savez tout est lié. Book. La Bible. Le déluge. La pêche originelle. Les tables. L’oie. Même les chevaliers errants. La table ronde. Le code. L’honneur. Le vice. La forme. L’esprit. Et par conséquent Dieu. Le cosmos. L’amour. Au fond, la question est : un troubadour doit-il porter un briquet ou peut-il se contenter de faire des belles chansons qui se vendent bien ?

- Stephen. Pourquoi étiez-vous venu menacer Book ?

- Je viens de répondre, Monsieur le Docteur. Mais je comprends que ça doit être difficile à comprendre pour vous, car vous, vous n’êtes pas fou. »

Le docteur se contient très bien. Des années d’expériences. Il attend quelques secondes d’avoir rassemblé quelques idées.

« Parfait. Puisqu’aucun, aucune d’entre vous ne veut collaborer vous serez tous, toutes bouclés dans vos chambres jusqu’à nouvel ordre. Les fouilles auront lieu plusieurs fois par jour. Aucun contact entre vous. Aucune visite cette semaine. Jusqu’à ce que nous retrouvions cette arme. Il n’y a pas trente-six mille cachettes possibles. Rien n’a jamais pu nous échapper éternellement. Mais vous, Stephen, je vais en référer à vos parents.

- Ok, mais mes parents ils sont en voyage.

- Je vais les faire revenir.

- Alors ça, ça m’étonnerait…

- Et pourquoi ça vous étonnerait ?

- Ils participent à une expérience de confinement dans un biodôme étanche dans le désert de l’Arizona.

- …

- Ils sont comme vous, ce sont de grands scientifiques, Monsieur le Docteur.

- Taisez-vous maintenant, Stephen.

- Oui, oui, je me tais. Je veux bien me taire si ça peut vous aider à vous sentir mieux, Monsieur le Doc…

- Taisez-vous ! »

Partager cet article

Repost 0

commentaires