Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 13:38

24. Retour en sens opposé

70.5°E Eutelsat W5 030611 68.5°E PAS7 030601 PAS10 030613

« Est-ce que tu savais », lui demanda Laura d’une voix très douce alors qu’il contemplait à la lumière de la pleine lune un cinquième et un sixième rosiers sauvages qui venaient d’apparaître, tout blancs cette fois, et beaucoup plus près des fenêtres, « que l’astrogéologue Eugene Shoemaker était mort le 18 juillet 1997 dans le désert australien et un accident de voiture ? »

Thomas se frotta les yeux et hésita un instant à répondre.

« Et pourquoi je le saurais ?

- Tu sais ce qui s’est passé, Tom ?

- Non… Tu as vu mes ros…

- Il roulait. Avec sa femme. Carolyn Shoemaker. Ils allaient sur un site d’impact. Ils roulaient sur une piste. En plein désert. Une voiture est arrivée. En face. En plein désert. Choc frontal. Gene tué. Carolyn s’en est sortie. De justesse. En plein désert.

- Un accident de la circulation en plein désert, ok j’ai compris. Mais… Et l’autre conducteur, en face ?

- Aucune info.

- Il doit bien y en avoir quelque part.

- Eugene Shoemaker est mort, Tom. L’un des plus brillants géologues, l’un des plus grands experts en cratères et en collisions cosmiques de sa génération, meurt dans une collision avec une Ford Fiesta en plein désert. Tu trouves ça normal ?

- Euh…

- Tu ne t’en souviens pas ?

- Non.

- Tu es sûr ?

- Oui.

- Tu es sûr que non ?

- Oui.

- C’est peut-être ta dernière chance, Tom ?

- Comment ça ? Ma dernière chance de quoi ?

- …

- Ben je me souviens de ce que tu as dit l’autre jour, que c’est lui avec sa femme et un pote qui avaient découvert la comète qui s’était cassée en vingt morceaux et qui s’est écrasée sur Jupiter…

- Tu ne te souviens de rien d’autre ?

- Parfois j’ai l’impression que si tu me parlais de ma vie d’avant, Laura, tout ça n’aurait peut-être pas besoin d’être aussi dramatique ?

- …

- Enfin je veux dire, pourquoi tu ne me parles pas de qui j’étais, Ralo ?

- Parce que je ne sais pas très bien qui tu étais, Tom.

- Tu ne t’en souviens pas, toi non plus…

- J’ai oublié des choses, moi aussi. Moins que toi, mais beaucoup. Mais je n’oublierai jamais que je n’ai jamais réellement su qui tu étais, mon chevalier.

- Donc on n’était pas si proches en fait.

- Si, Tom. On était proches comme ça. »

Et elle fit le signe avec une main ouverte et un poing fermé d’un croissant de lune qui embrasse le cercle du soleil.

« Pourquoi on est ici, Ralo ?

- Tu vois où sont enterrées les cendres d’Eugene Shoemaker.

- Euh, non. C’est important ? Je veux dire qu’est-ce que ça a à voir avec nous ?

- Si, tu vois où », fit Laura en regardant vers le ciel.

Thomas regarda dans la même direction mais il n’y avait que la Lune.

« Où ça, Ralo ?

- C’est l’un des deux êtres humains à avoir eu ce genre de funérailles. Ses cendres se sont écrasées sur l’hémisphère sud de la Lune le 31 juillet 1999 à la vitesse de 3800 miles par heure.

- Je vois » fit Tom en s’appuyant sur le rebord de la fenêtre, le regard perdu à la surface de la Lune.

« Qu’est-ce que tu vois ? » demanda Laura en souriant soudain.

« Je vois un lapin à l’envers, dans la Lune. Le lapin des Aztèques ou je sais plus quoi.

- Sacré Tom. On dirait que tout glisse sur toi.

- C’est plutôt moi qui glisse sur tout.

- Glisse un peu sur moi, pour voir.

- Voir, voir, voir. On dirait que voir, c’est…

- Tais-toi, Tom. Glisse. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires