Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 10:02

Wu

Wu

A une époque j'ai travaillé pendant 2 mois comme veilleur de nuit dans une résidence hôtelière de l'Institut de gestion sociale des Armées (IGESA). On en entendra reparler.

Un chat sauvage avait élu domicile dans la pinède qui entourait le domaine. Les filles du bar l'avaient baptisé l'Igechat. Il observait les va-et-vient des personnels civils et militaires en goguette d'un œil sceptique et se nourrissait d'araignées et de grillons toute la semaine. Le samedi à l'aube, une mystérieuse inconnue déboulait au volant d'une vieille Fiat et déposait une énorme plâtrée de steak haché dans un buisson, pour le chat.

Certaines nuits, le silence et l'immobilité de la résidence avec ses longues coursives métalliques suspendues entre les bâtiments donnaient à ce non-lieu absolu des allures de vaisseau intersidéral propulsé une fois pour toute sur une trajectoire reliant la Terre au néant avec sa cargaison de pionniers endormis pour toujours. Dans ces moments de calme inhumain qui suggèrent l'imminence d'une catastrophe cosmique, le chat, immanquablement, était à mes côtés.

Lors de nos longues conversations, la nécessité de lui donner un nom m'était apparue chaque nuit plus urgente. Igechat, ce n'était pas un nom pour le co-pilote d'un vaisseau d'exploration fantôme. En bon lecteur de Zhuangzi, j'avais fini par le baptiser Wu. Wu: le vide, le néant, l'absence, mais aussi la fluidité, la facilité, la possibilité. Je crois qu'il avait fini par comprendre cet étrange baptême. Je l'appelais: "Wu!" et il venait. Je l'appelais: "Wu!" et il se barrait. Quand je le revoyais et que nos regards se croisaient, le sien semblait dire: "Tu vois, tout est vide, mais tout est possible."

Depuis cet été-là, chaque fois que je croise un chat noir et blanc dans les rues de Paris, sous les fenêtres de ma copine ou au fin fond de Ménil, je repense à Wu, et je m'imagine que Wu, lui ou elle, pense à moi.

Partager cet article

Repost 0
Published by riverrun
commenter cet article

commentaires